Les Revshares intéressent beaucoup les personnes en quête d’investissement à fort rendement, et de plus, demandant un minimum d’effort pour le développement des équipes. Mais comment s’y retrouver lors qu’on débarque sur internet et que l’on a pas l’habitude de ce genre de placement. Dans cet article, je vais vous expliquer quelles sont les précautions à prendre pour éviter les désillusions et minimiser les risques de perte !

Si tous les jours, on voit apparaître de nouvelles sociétés de type Revshares, qui promettent des rendement journaliers allant de 1% pour les plus sérieux, jusqu’à 10% pour les plus fantaisistes, il y en a au moins autant, sinon plus, qui disparaissent du jour au lendemain.

Heureusement pour les investisseur avertis, il y a des signes avant coureur qui permettent de déceler si le Revshare présente des signes de faiblesse.    

Cet article n’est pas destiné à vous effrayer pour ne pas aller sur ce type de placement, mais plutôt de vous informer des points importants à vérifier avant de se lancer dans l’aventure.

Une petite précision tout de même, la vérification minutieuse des points n’exclu pas les risques malgré tout !

Voici les précautions incontournables à prendre pour minimiser vos risques d’investissement.

 

 

Avant tout quel est le principe d’un Revshare ?

Un Revshare est un site qui partage ses revenus avec ses adhérents. Pour pouvoir bénéficier du partage des revenus, vous devez acquérir ce que l’on appelle des « Packs ». Ces fameux packs ont généralement une durée de vie limitée, et comprise entre 120% et 180% (RIO). C’est-à-dire que si un Pack à un RIO de 150%, sur 100€ investis, vous récupérez 150€. Bien entendu, le temps pour récupérer sa mise + les intérêts dépendra du pourcentage journalier (variable) accordé par le site. Si vous n’êtes pas féru de mathématique, voici un exemple concret pour mesurer le délai d’attente pour récupérer ses gains : Packs avec RIO de 150% avec 1% d’intérêt journalier = 150 jours (5 mois environ) pour récupérer sa mise + intérêts. En général, les  Revshares fonctionnent avec un système de marketing de réseau, et pour gagner de l’argent vous n’êtes pas obligé de parrainer.  

 

 

Revshares – Rèlgle N°1 – Le risque zéro n’existe pas !

Tout d’abord, la première chose que vous devez garder en tête c’est que, avec ce genre d’entreprise, le risque zéro n’existe pas. Le risque de non-paiement suivi de la fermeture du Revshare est monnaie courante avec ce genre de système. Ayez toujours ça à l’esprit pour être sûr que vous investissez en toute connaissance de cause.  

 

 

Revshares – Rèlgle N°2 – Pouvez-vous vous permettre de perdre cet argent ?

Cette deuxième règle découle de la première, et c’est probablement la plus importante.

C’est-à-dire, n’investissez jamais de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. N’empruntez pas pour investir !  

 

 

Revshares – Rèlgle N°3 – Choisir un Revshare jeune ou vieux ?

Les revshares poussent comme des champignons, et pour être honnête, je n’en connais pas qui ont passé la troisième année sans cadavres dans le placard.

Je pense donc qu’il est préférable de le prendre jeune. Mais pas dès l’ouverture, car il vaut mieux attendre d’avoir quelques retour sur la fiabilité des paiements.

Par conséquent, 2 à 3 mois après l’ouverture me semble correcte pour avoir une idée plus précise.  

 

 

Revshares – Rèlgle N°4 – Quel est le rendement idéal ?

 

 

Conclusions

Les Revshares représentent une alternative aux placements traditionnels comme le livret A et l’assurance vie.

Néanmoins ils comportent des risques qu’il faut impérativement prendre en considération. Tout cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas investir dans ces Revshares, mais juste qu’il ne faut pas y aller à l’aveuglette et prendre différents éléments en considération.

De nombreuses personnes ont fait les frais de Revshares plus ou moins hasardeux, et même les sociétés le plus sérieuses ont eu des problèmes à surmonter.

Par conséquent, beaucoup de gens se sont tournés vers le Crowdfunding (l’argent circule de main à main, sans intermédiaire), et les crypto-monnaies qui sont en plein boom en ce moment.

Quoi qu’il en soit, la prudence est de rigueur dans ce genre d’entreprise…

Mais après tout, si vous créez votre propre entreprise, vous prenez des risques aussi !

 

 

A votre succès !

  signature-emails-mlm-pour-tous          

 

 

C’était : 8 règles pour investir sans risque dans un Revshare.

Vous aimerez peut-être : 

 

Si vous avez des questions, ou un complément d’information, n’hésitez à le laisser en commentaire.

Et si l’article vous a été utile, partagez-le…Merci.

M